† T R I G U N - R P G †

Bienvenue dans l'univers de TRIGUN RPG, le RPG sur l'anime Trigun !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fanfics Persow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heavy The Death Dealer
Chef des Nouveaux Gun Ho Guns


Messages : 89
Date d'inscription : 02/03/2008

Carte D'identité du Cowboy
T'aime les donuts ?:
Objectifs sur cette planête?:
Tu es...:

MessageSujet: Fanfics Persow   Dim 9 Mar - 1:49

Bon, petit bout de fanfic pour se détendre, rien de trés philosophique je vous préviens... prenez ca comme un épisode de trigun simple, comme on en trouve au début ou de temps en temps dans la série. Ca vaut rien lol.

Casting (ptdr, ca commence bien. ):
Nicholas D. Wolfwood - prêtre déjanté
Vash the Stampede - Typhon Humanoïde
Selene de Wander - La soeur ainée Malade
Eloise de Wander - La soeur vendeuse de donuts
Emy de Wander - La soeur disparue
Léonor de Wander - La père de la Famille.



*


Partie 1


Elle entrait en trombe dans les toilettes, visant de justesse la cuvette afin de vomir ses tripes. Ca l'avait dégoutée. Cette vision était de trop pour elle.

Lui, poussait la porte d'une geste négligé de la main, commençant à perdre patience:

<< Bordel, quand vas-tu arrêter de faire ta chochote ?! >>.

Il lui parlait comme si elle était un homme. Un homme qui avait tout vu, tout connu et qui pourtant s'indignait du plus petit des évènements. Pourtant, la réalité était tout autre.
Joster s'approchait de sa marche nonchalante de la nouvelle recrue, lui tenant un peu plus la tête en arrière:


<< Tu vas te noyer dans ton vomit Emy. Allez, Erick lui à juste écrasé la tête à cet enfoiré. Il n'a eu que ce qu'il méritait >>.

Il tirait la chasse, alors qu'elle n'avait pas terminé de rejeter le fond de ses tripes.
<< Il lui avait juste écrasé la tête >>, juste. Il avait eu juste des morceaux de cervelles partout, un long jet de sang et même un oeil qui s'était déformé... Tout les membres du Gang avaient rit, sauf elle. La seule femme, l'éternelle << Nouvelle >>.
Combien de fois le Chef Erick avait songé à la renvoyer chez elle, et combien de fois l'avait-elle supllié? Elle lui mentait, lui disait qu'elle n'avait plus de famille. Emy mentait... sans se rendre compte du mal qu'elle faisait. Sans connaître la situation de l'autre côté.


*


Le médecin examinait la jeune femme qui comatait, les yeux à demi-ouverts. Il froncait sa moustache, plissait les yeux tout en écoutant avec son stétoscope les battements lents et calmes de son coeur. D'une main il lui souleva le corps, examinant son visage . Il venait souvent l'examiner, voir comment elle allait.
Ca empirait.

Il n'y avait même pas besoin d'un diagnostic précis pour constater que les forces de Selene, ainée de la riche famille de Wander, s'amenuisaient de jours en jours.

Le vieux médecin qui pourtant en avait vu des vertes et des pas mûres soupirait une nouvelle fois face à la tristesse du cas de son patient. Il se leva doucement, se retournant vers une des soeurs de Selene, plus jeune. Celle-ci attendait mains jointes devant elle, droite comme un piquet:

<< Je suis désolé Eloise... vraiment désolé qu'il n'existe pas de traitement pour ce genre de choses. >>

Elle baissait les yeux, dans un état trés calme: cette situation durait si longtemps qu'elle avait pleuré depuis longtemps toutes les larmes de son corps:
<< Merci, répondit-elle avec politesse, mais je sais bien que... ce n'est pas de votre faute. C'est de sa faute à elle.

- Votre soeur... n'est toujours pas revenue ? demanda le docteur d'une voix fort hésitante: le sujet était trés tabou dans la famille.>>


Eloïse se dirigeait vers la fenêtre, son regard se perdant quelquepeu dans les courbes lointaines du désert. Une main tenait son bras, alors qu'elle répondit dans la même intonnation:

<< Elle ne peut pas savoir ce qui se trame içi. Mais on m'a dit qu'elle traînait du côté de Felnarl avec... une bande de bandits. >>


*


<< Aaaaah, je meurt de faim ! Si monsieur le curé n'avait pas bouffé toutes nos rations et dépensé tout notre fric au poker ...
- Hé ho c'est bon! Tu as eu ta part aussi! Mais comme tu étais plus interessé par la serveuse que par ton jeu, on a pas eu une bonne main!
- Et en plus y'a pas une seule enseigne où manger içi... dis-moi ton confessionnal portable, il est bien fait en papier comestible ? >>


Vash s'approchait comme une anguille de Wolfwood, qui lui collait une tape sur la tête:
<< Pas touche mon pote, ca contient toute la miséricorde du monde ça ! >>

Nos deux amis avancaient dans la rue principale de Mai City, cherchant tels deux enfants affamés un restaurant où un endroit pour manger. Il n'y avait rien à des kilomètres à la ronde pour se restaurer... la poisse.
Wolfwood protestait encore un peu, traînant sa croix sur le dos, tandis que Vash bavait déjà devant quelques jeunes filles qu'il effrayait sans le faire exprès.

Après encore quelques pas bien difficiles à faire le ventre vide, un stand de donnuts apparut au lien, à quelques maisons de la sortie de la ville. A peine avaient-ils apercut le stand qu'ils s'y précipitèrent, tels deux chiens qui auraient apercus leur gamèle remplie.

La tenancière était une femmes d'environ 23 ans, habillée d'un tablier trés propre. Elle se tenait droite devant le stand, sans vraiment sourire.


<< Bonjour Madame! entonnait Vash, on voudrait un kilo de donnuts s'vous plait! Et puis si en bonus on pourrait avoir un renca...
- La ferme! siffla Wolfwood entre ses dents tout en lui tapant la tête, madame excusez-le, il n'a aucun savoir vivre... Je suis Wolfwood, prêtre. Vous connaissez le confessional portable ?!
- Nicholas, je crois qu'elle s'en fou un peu de tes trucs ecclésiastiques...>>


Au fur et à mesure que la conversation tournait à la dispute bon enfant, un sourire naissait sur les lèvres de la jeune femme aux longs cheveux bruns et ses yeux brillaient. Sans rien dire, elle les écoutait en préparant les donuts .

Au moment où Vash et Wolfwood avaient terminés de se disputer leur Belle, la vendeuse leur tandis le paquet rempli à ras bord de donnuts. Le Typhon Humanoïd s'emparait du paquet et d'un donuts, le fourrant dans la bouche en s'enfuyant en courant en pretexant qu'il avait oublié quelquechose sur un banc.


<< BORDEL, T'AS TOUJOURS QUELQUECHOSE TOI POUR QUE JE PAYE LA NOTE! Et Merde ! J'ai pas un rond ! >>

Wolfwood cherchait dans son costar noir une petite pièce, de quoi payer un minimum, tandis que la jeune femme le fixait en riant tout doucement:

<< Ce n'est pas grave monsieur, le stand ferme demain de toute façon...
- Comment ca ?
- Mon père était dirigeant d'une usine de donuts il y a quelques années. Il a du revendre la production parce-qu'il était trop vieux. Il a perdu la tête il y a quelques mois, et à présent il croit qu'il a encore cette usine. Mon père a... acheté des titres de propriétés qu'on avait pas les moyens de payer, et nous sommes à présent criblés de dettes. Alors je vends des donuts pour lui faire plaisir et gagner de quoi un peu d'argent. Mais même acheter les donuts devient trop cher à présent... Nos problèmes s'accumulent. >>


Vash entre temps était revenu, le sac de donuts completement vidé:

<< Hmm, y'en reste encore madame ?
- QUOI ? TU M'EN AS PAS LAISSE ?!
- Ah ? Heu... t'en voulais ? >>


Avec toute la gentillesse et la politesse dont elle disposait, la jeune femme donnait généreusement un gateau au prêtre, qui la remercia avec des yeux doux.

<< Et heu, c'est quoi votre prénom Demoiselle ? demanda alors Vash qui faisait son merlan frit >>

Elle riait une nouvelle fois: quels drôles d'oiseaux ceux-là ! Peut-être que... non... si ?!

<< Eloïse de Wander ! Et vous deux , vous avez des prénoms ?!
- Moi c'est le beau, le fort, le grand Vash et heu lui... c'est...
- Nicholas D. Wolfwood pour vous servir belle demoiselle ! J'espère que vous avez des grandes soeurs aussi belles que vous ! >>


Là était bien le problème. Eloise répondit, toujours droite comme un piquet, la mine abbatue:

<< Ma grande soeur... hé bien... Elle est malade. Trés malade.
- Hein ? Comment ca se fait ?!

- A vrai dire, nous sommes trois soeurs. Selene, l'ainée, Emy la plus jeune et moi qui est entre les deux. Selene et Emy étaient trés attachées l'une à l'autre, mais depuis que ma jeune soeur à fuguée, rien ne va...
- Comment ça ?
- Hé bien, d'après des rumeurs, Emy aurait rejoint à Felnarl un Gang qui se ferait appeler des Guns Brothers. Elle n'est jamais revenue et Selene s'est inquiétée. Vous savez ma soeur est trés sensible... et elle fut tellement triste et inquiète qu'elle à fait une dépression il y a deux mois. Et maintenant la dépression est au bord du coma... mon dieu... si Emy pouvait savoir le mal qu'elle nous fait... >>



Wolfwood plissait les yeux, tandis que Vash s'attristait d'une nouvelle aussi affectante. La fuite d'un être cher est toujours une épreuve difficile, il le savait bien. Rem...

Mais pourquoi Emy était-elle partie ? Il devait bien y avoir une raison... Ils n'osèrent pas trop demander pourquoi, au cas où la vendeuse riche se braquerait sur la question.


<< Est-ce que... vous pouvez me ramener ma soeur ? >>



[ To Be Continued ou faut me pendre ? ! XD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fanfics Persow
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fanfics?
» fanfics
» Les fanfics d'Aya-chan
» 02. A coeurs ouverts [CLOS]
» J'épouse, Je sort, Je trucide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
† T R I G U N - R P G † :: ♠Avant de Jouer♠ :: Votre coin perso-
Sauter vers: